Notre équipe

Nous sommes les héritiers du Général de Gaulle et de Jean Jaurès, élevés par Georges  Brassens et Pierre Desproges. Notre investissement politique est né du rejet en masse de la politique actuelle, à force de discussions politiques animées comme on aime les avoir en famille ou avec nos collègues et amis, ces heures passées à refaire le monde. Nous en sommes arrivés à la conclusion que certaines réponses sont évidentes, et que la plupart des citoyens sont d’accord sur ce qu’il faudrait faire, sur l’utilisation du bon sens, mais que le manque de pouvoir fait qu’on ne peut rien faire.

C’est pourquoi cette génération de l’entre deux crises, qui a grandi dans une société déjà multiculturelle, et possède le goût du voyage, de la découverte et de l’humain se doit de se lever pour défendre ses idéaux. L’ascenseur social étant cassé, nous allons prendre les escaliers. Conscient du nombre d’étages à gravir, le Parti Indépendant Constructif (PIC) se veut indépendant, et fera de cette indépendance une des bases de sa philosophie. 2012 sera surtout concentrée sur l’élection Présidentielle, nous ne pouvons plus nous permettre d’être otages des luttes intestines qui existent au sein des gros partis,  des erreurs politiques et des déclarations incendiaires de tel ou tel chef de meute, mais dépendre seulement de nos choix.  Les membres du PIC auront  la liberté de s’exprimer à partir du moment où ils respectent les 9 commandements du PIC, sans être caché dans l’ombre d’un leader, ou otages de consignes de vote.

Nous passons un marché avec nos électeurs, en votant pour nous, vous vous garder le droit d’influer sur nos vote à l’assemblée grâce à  l’initiative populaire. Nous sommes soutenus par le Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne, et acceptons de nous soumettre au jugement des citoyens. Cette forme ultime de démocratie montrera que nous sommes; français de l’étranger désormais capable de porter des jugements non seleument sur le travail de nos élus, mais sur des propositions de loi.

Le PIC n’est pas corrompu, car n’acceptant pas de financement extérieurs. C’est  sur cette base qu’il devra cultiver, en posant dès maintenant les fondations de la transparence, en rendant public chacun de ses mouvements.

Romain ARCIZET: Candidat et relais au Laos

Comme une bonne vidéo vaut mieux qu’un long texte, voici deux interviews réalisées par Daniel Dubois pour Asia Television :  programme puis présentation

« Je suis un ingénieur, originaire de Haute Savoie, ayant effectué ses études à l’INSA de Lyon, en spécialité Génie Electrique. Cette école, fondée par le philosophe  Gaston BERGER m’a permis de me développer en tant qu’homme à travers un investissement associatif, une formation en théâtre, et une dernière année d’étude au Mexique. Elle m’a apporté un esprit scientifique et une capacité d’analyse. Après un Master de recherche en Management socio-économique, j’ai passé les 5 dernières années sur les chantiers de centrales électriques, comme expert en régulation, à l’international. Cette activité m’a permis de découvrir et de travailler avec des gens de toutes nationalités, et de découvrir de l’intérieur des pays comme l’ Ukraine, la Russie, l’Iran, la Malaisie  ou le Laos, pour ne citer que ceux  de la 11e circonscription des français de l’étranger. Je parle 4 langues, et suis installé au Laos, mon pays d’adoption, et celui de naissance de ma compagne.

Nicolas CONSTANT : Suppléant et relais à Hong-Kong

           « Je suis né et ai grandi a Niort dans les Deux Sèvres . Apres des études à Poitiers puis Nantes en Ecoles supérieure de Commerce, j’ai choisi de partir en 2002 en Volontariat International pour une grande entreprise française à Shenzhen en Chine. J’y suis resté 4 ans pour ensuite déménager à Singapour en 2006. Depuis 2010, je suis installé à Hong Kong où je travaille pour une PME française en tant que Contrôleur financier.

D’un choix initialement professionnel, ma décision de rester en Asie est devenue personnelle : le dynamisme de cette région, l’optimisme et la confiance en l’avenir qui y règnent m’ont séduits. Ils poussent à rester toujours en éveil, ne pas se reposer sur ses acquis et sans cesse apprendre pour aller de l’avant.

Toujours, voire plus, intéressé par la politique française depuis que je suis à l’étranger, je n’ai pour autant jamais dépassé la porte du Café du Commerce jusqu’à aujourd’hui. Romain m’en donne l’occasion, nous partageons pour l’essentiel les mêmes idées et la même vision. »

Ben

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s